Association pour la Promotion Scientifique de l'Afrique Afriscitech

Rencontre
des jeunes chercheurs africains en France

Quatrième Édition

10 et 11 décembre 2020, webinaire en ligne

Public concerné

Les rencontres s'adressent aux jeunes scientifiques originaires de pays d'Afrique subsaharienne venus effectuer en France tout ou partie de leurs études supérieures en sciences mathématiques, physique fondamentale et appliquée ou informatique. Elle est en priorité destinée aux doctorant·e·s, qu'ils ou elles soient accueilli·e·s dans le cadre d'une thèse en cotutelle ou dans le cadre d'un doctorat français.

Objectif de ces rencontres

Les doctorant·e·s et post-doctorant·e·s originaires d’Afrique qui souhaitent contribuer au développement scientifique du continent sont souvent isolé·e·s. Certain·e·s souhaitent rentrer dans leur pays après quelques années en France ou ailleurs. D’autres préfèrent rester, et développer des collaborations avec des collègues des universités et centres de recherche du continent. Tou·te·s voudraient tisser des réseaux, et pour cela, les Rencontres des Jeunes Chercheurs Africains en France (RJCAF), organisées tous les deux ans depuis 2014 par l’Association pour la promotion scientifique de l’Afrique (APSA), sont incontournables !

Le but de ces rencontres est de :

Programme

Cette année, la RJCAF se déroulera exclusivement en ligne, sous la forme d'un webinaire, en partenariat avec Afriscitech. Le programme reste cependant fidèle aux éditions précédentes :

Voir le programme détaillé

Inscriptions

La RJCAF est ouverte à tous. L'inscription est gratuite mais obligatoire pour tous les participants.

Inscription au webinaire du jeudi 10 (mathématiques et informatique)

Inscription au webinaire du vendredi 11 (physique)

Communications

Les doctorant·e·s ou post-doctorant·e·s africain·e·s, et tout particulièrement d’Afrique subsaharienne, en France qui souhaitent faire une communication (10 minutes maximum) sont invité·e·s à envoyer un résumé de préférence sous forme d’un pdf d’une page ou deux, accompagné d’un CV, avant le 25 novembre, en indiquant leur université de tutelle (ou de co-tutelle), leur laboratoire d’appartenance, ainsi que le nom de leur encadrant(e).

Envoyer un résumé